Page d'accueil > À visiter > Patrimoine mondial > Dôme de la Bombe Atomique

À visiter

Dôme de la Bombe Atomique

le nombre d'access

En décembre 1996, lors de la 20ème session du Comité du Patrimoine Mondial de l'UNESCO à Mérida, le Dôme de la bombe atomique fut classé bien culturel du patrimoine mondial en tant que bâtiment témoignant de l'horreur de l'armement nucléaire.

Localisation : la surface attenante au Dôme s’étend sur approximativement 0.39 hectare.

Le Dôme de la bombe atomique fut construit en 1915 afin de servir de lieu de présentation et de ventes de produits commerciaux pour la préfecture d'Hiroshima. Il fut également utilisé pour des expositions artistiques et d’autres événements. Lors de sa construction, il fut nommé « Hall d'Exposition des Productions Industrielles de la Préfecture d'Hiroshima » avant d’être rebaptisé « Hall d'Exposition des Produits Commerciaux de la Préfecture d'Hiroshima » puis en 1933, « Hall de Promotion de l'Industrie de la Préfecture d'Hiroshima ».

L’architecte tchèque Jan Letzel utilisa une construction en brique partiellement renforcée d'une structure en acier sur les murs extérieurs faits de pierre et de mortier. Construit sur 2 étages, avec un escalier comprenant 4 paliers, le bâtiment était coiffé d'une coupole formant un dôme (11 mètres de long sur 8 mètres de large et 4 mètres de hauteur).

Les constructions du centre-ville de l'époque dépassant rarement un étage, cet audacieux et rare bâtiment de style européen, dont la beauté moderne se réfléchissait à la surface de la rivière, devint l'un des sites majeurs de Hiroshima.

6 août 1945, 08H15.
La première bombe atomique utilisée dans l'histoire de l'humanité explosa à environ 600 mètres du sol et à 160 mètres au sud du Hall de Promotion de l'Industrie de la Préfecture d'Hiroshima. Le souffle de l’explosion atteignit une pression de 35 tonnes par m² pour une vitesse de 440 mètres par seconde. Le Dôme, dans la ligne directe du souffle de l'explosion, subit de graves dommages et brûla entièrement à partir du toit. Le souffle ayant circulé de manière perpendiculaire, le centre de la structure principale fut miraculeusement épargné mais les personnes se trouvant à l'intérieur du bâtiment périrent instantanément. Par la suite, la structure de métal composée de barres d'acier courbées émergeant des ruines du Hall de Promotion de l'Industrie, fut surnommée « Dôme Atomique » par les habitants.

En 1953, la gestion du site fut transférée de la préfecture à la ville d'Hiroshima et en juillet 1966, le Conseil Municipal résolut de préserver le Dôme de la bombe atomique.

Par la suite, à cause de l'érosion, les travaux furent étendus par trois fois grâce aux dons de japonais et de personnes venant d’autres pays. 

Suite aux demandes de la ville, du Conseil Municipal et des habitants, ce lieu fut désigné site historique en juin 1995 et l'Agence des affaires culturelles fit une requête d'enregistrement auprès de l'UNESCO.

En décembre 1996, il fut classé au Patrimoine Mondial.

Ses ruines irradiées, considérées de nos jours comme l'emblème du "No more Hiroshima"(« Pas d'autre Hiroshima »), en font le symbole des générations prônant l'abolition de l'armement nucléaire et de l'importance d'atteindre la paix universelle pour toujours.

※ Il n'est néanmoins pas possible de pénétrer dans l'enceinte du Dôme. Aucune dérogation n'étant accordée, prière de le contempler de l'extérieur.

Address Hiroshima-shi Naka-ku Otemachi 1 Chome 10 Ban
Access En tramway depuis la gare Hiroshima-Eki, arrêt 「Genbaku Dôme Mae」.
URL http://www.city.hiroshima.lg.jp/toshiseibi/dome/
Informations sur le quartier
  • À visiter
  • Hôtels
  • Shopping
  • Transports urbains

Les visiteurs ayant vu cette page voient egalement les pages suivantes.

Page Top


Recherche Sites touristiques

  • Chercher sur le plan

Free word retrieval

  1. Musée du Mémorial pour la Paix
  2. Dôme de la Bombe Atomique
  3. Sanctuaire de Itsukushima
  4. Château d'Hiroshima
  5. Parc Shukkeien